Exemples de stages en GMM5

Exemples de stages en GMM5 en 2014-2015 : 

La liste des stages de GMM5 en 2015 ainsi que quelques résumés sont consultables ici 

Exemples de stages en GMM5 en 2013-2014 : 

Liste des stages en GMM5 en 2014 est consultable ici

  • Rendements de stratégies systématiques d'achat/vente [Benoit S., option MMS]

AssetFi MS est une société de gestion financière pour les organismes parapubliques français. Elle appuie ses décisions d'une part sur un centre d'études macroéconomiques, et d'autres part sur un modèle quantitatif codé en R, que j'ai participé à développer pendant mon stage. Celui-ci calcule les rendements de stratégies systématiques d'achat/vente, sur des indices boursiers liquides comme le Russell 2000, en fonction de divers paramètres et du type de filtrage effectué. On recherche ensuite des "plateaux" de stabilité parmi les solutions. 

Image: "Exemple de nappe des rendements en fonction des longueurs caractéristiques du filtrage"

  • Modélisation des ondes acoustiques et de gravité issues du couplage solide-atmosphère (Quentin B., option MMN)

Chaque séisme génère des infrasons se propageant dans l'atmosphère, la terre vibre au passage des ondes de surface et des ondes acoustiques sont alors propagées de manière quasi-verticale. Du fait, de la décroissance exponentielle de la densité dans l'atmosphère et de la conservation de l'énergie cinétique, ces ondes sont amplifiées au fur et à mesure de leur élévation. Couplées à cette amplification, des phénomènes de dissipation thermique et mécanique provoquent une atténuation conséquente des hautes fréquences. Ces deux mécanismes permettent la détection en haute atmosphère, des fronts d'onde à basse fréquence. Il fut prouvé, via le satellite GOCE et les observations réalisées après le séisme de Tohoku, que la détection d'un tel phénomène est possible. Outre, les ondes acoustiques il est possible de détecter les ondes de gravité lors de fortes perturbations sismiques, une prise de conscience qui fut faite après les évènements du type de Sumatra (2004) ou Tohoku (2011) dont la sruveillance devient un élément crucial. C'est dans ce cadre qu'intervient ce stage afin de proposer un outil de simulation multi-dimensionnelle du forçage de l'atmosphère à basse fréquence (via SPECFEM), logiciel inexistant auparavant.

  • Création modèle minéralogique utilisant logiciel ENVI à partir de données hyperspectrales IR mesurées sur carottes (Liang M., option MMS)

L’imagerie hyperspectrale est la combinaison de la spectroscopie et de l’imagerie numérique. Elle permet de visualiser la même scène spatiale sous différentes bandes spectrales. L’objectif de mon stage est de trouver une ou plusieurs méthodes de classifications pertinentes pour bien identifier les différents minéraux contenus dans les carottes.

  • Optimisation de trajectoire de satellite (Loïc S., option MMN)

Un satellite d'observation de la Terre est un satellite qui fait des prises de vue de régions bien définies de la Terre. Tous les jours, des clients (comme Google Map ou l'armée française par exemple), commandent des prises de vues de zones géographiques. Or pour faire le planning de la mission du satellites on doit les sélectionner et les ordonnancer, afin d'optimiser certains critères (nombre de prises de vue prises dans une journée, durée du temps de prise de vue...). Il s'agit d'un problème de sélection et d'ordonnancement d'optimisation NP-difficile, qu'on résout avec un algorithme métaheuristique. Le but du stage est de trouver l'algorithme le plus adapté à la résolution du problème, de le coder sur les satellites de la constellation Astroterra (SPOT6/SPOT7) afin de comparer son efficacité avec la solution déjà existante.

Exemples de stages en GMM5 en 2012-2013 : 

La liste des sujets de stages en 2013 est consultable ici

  • Couplage non intrusif et propagation de fissures (Mickaël D., option MMN)

 Les récents moyens de calcul disponibles permettent de réaliser des études toujours plus fines. Cependant, la complexité de certains modèles est telle que les limites sont atteintes en terme d'utilisation des ressources de calcul. En effet, s'il est possible de résoudre un problème non linéaire complexe sur un modèle éléments finis possédant un faible nombre de degrés de liberté, cela devient inaccessible quand la taille du modèle devient trop grande. Afin de surmonter cette difficulté, on peut alors s'appuyer sur une propriété souvent applicable en pratique : dans de nombreux cas, une grande partie de la structure d'étude pourrait être modélisée de manière simplifiée (faible complexité), alors que seule une petite partie nécessite réellement l'emploi d'un modèle non linéaire plus ou moins complexe. Dans ce contexte, des méthodes de résolution spécifiques peuvent être utilisées, il s'agit des méthodes dites multi-échelles. Récemment, une nouvelle classe de méthodes émerge : le couplage non intrusif. Cela permet la prise en compte d'une particularité localisée dans un modèle global, sans pour autant modifier directement ce dernier, ni le solveur correspondant. L'objet du stage a donc été de prendre en main cette méthode, l'adapter sur un code de calcul de structure industriel (Code Aster), et l'appliquer à la problématique de la propagation de fissures.

 

  • Datamining, ciblage d'internautes pour le marché de la publicité en ligne (Lucille M., option MMS)

Ezakus, start-up proposant une qualification et un ciblage de l'audience pour la publicité en ligne, fait face aux problématiques actuelles dite du "Big Data". Il lui est notamment nécessaire de décider de la conservation ou non des cookies informatiques utilisés pour récolter la donnée, certains pouvant être obsolètes (cookie supprimé, navigateur inutilisé…). Mon stage s'est articulé autour de la détermination de la durée de vie de ces cookies informatiques, le but étant de parvenir à une règle de décision optimale. Pour cela, une analyse descriptive de la règle empirique déjà en place a été faite, avant l'application d'un modèle statistique de durées de vie pour la détermination des facteurs d'influence, ainsi que d'un modèle d'apprentissage supervisé.

 

  • Développement d’un outil global d’optimisation de trajectoires d’avions. (Quentin S., option MMN)

L’objectif du stage est d’améliorer les algorithmes d’optimisation existants de trajectoires d’avions (A330, A340, A380, A350). Ces algorithmes sont utilisés dans le Flight Management System, intégré au pilote automatique des avions. L’idée est de permettre au pilote de calculer rapidement une trajectoire mise à jour en fonctions des aléas, pendant le vol, sans faire appel à sa compagnie au sol. La méthode aujourd’hui principalement utilisée est la programmation dynamique. Le travail réalisé a été d’implémenter la méthode du gradient en utilisant les connaissances de performances avions afin d’obtenir des temps de calcul très réduits. Les trajectoires obtenues dépendent des caractéristiques de l’avion dont sa masse initiale, du MACH en vol, des conditions météorologiques (comme le vent, voir fig.2), du Cost Index, du pas de discrétisation, de la trajectoire initiale dans le cas du gradient. Dans un contexte de trafic aérien fortement croissant, et suivant un objectif de réduction des coûts, les compagnies aériennes souhaitent économiser au maximum du carburant et minimiser les temps de vol. C’est dans cette perspective que sont développés de tels algorithmes.